Le concessionnaire

Vous connaissez l’histoire du concessionnaire automobile qui fait du Web ? Je vais vous la raconter.

En tant que freelance ou patron d’une petite agence web, vous vous êtes forcément déjà mis dans la peau d’un concessionnaire automobile au moins une fois dans votre vie. En tout cas, dans mon agence, c’est devenu une habitude.

Voici comment cela débute en général, par surprise dans votre boîte mail :

Bonjour, je veux un site web !

Ça c’est la version raccourcie. En général, elle est accompagnée des précisions suivantes :

Vous pouvez me faire un devis ? (mais ne vous dis pas mon budget, hihi)

À la question du cahier des charges, des délais et du budget, vous vous heurtez à un :

Non mais vous me faites perdre du temps, faites-moi juste un devis rapidement pour comparer.

Et là, peut-être sans même le savoir, vous enfilez instantanément votre panoplie de super-concessionnaire auto.

Vous traduisez inconsciemment cette requête en :

Bonjour, je veux une voiture, faites-moi un devis.

La situation vous paraît inconcevable, n’est-ce pas ?

Comment peut-on vous demander d’estimer le prix d’une automobile sans vous donner des détails tels que :

  • une voiture neuve ou d’occasion ?
  • une voiture de sport, familiale, un tracteur, avec une remorque ?
  • à essence, diesel, électrique, hybride ?
  • voiture connectée, GPS intégré ?
  • petite, grande, 3 portes, 5 portes ?
  • qui s’occupe des pleins d’essence, de la maintenance, des réparations ?
  • révision, contrôle technique OK ?
  • une idée de budget ?

Dans votre tête, vous raisonnez en Web, alors les termes « contrôle technique » sont bien entendu associés à des notions telles que « validation W3C » et « Opquast ». « Voiture connectée » veut dire « réseaux sociaux », et « GPS » signifie « Google maps ou équivalent ». Etc.

Mais votre interlocuteur ne comprend pas. Tout ce qu’il veut est un devis comparatif dans la journée.

… Alors vous lui proposez une Lada d’occasion.

Formule de calcul de flex-shrink

CSS étant l’un des langages les plus simples et intuitifs du monde, je vous dévoile en exclusivité la formule permettant de calculer la largeur exacte d’un élément doté de la propriété flex-shrink au sein de son parent flex-container :

Largeur finale de l’élément =
(flex-shrink * flex-basis) / (somme des (flex-shrink * flex-basis)) * (largeur du parent – somme des flex-basis) + (flex-basis de l’élément)

Je vous en prie, c’est tout naturel :)

Ressources :

… Un article explicatif devrait suivre bientôt sur Alsacréations ;)

CSS3 pratique du design web dédicacé ?

Le livre « CSS3 pratique du design web » est sorti depuis le mois de février 2015.

Étant co-auteur de cet ouvrage, Eyrolles m’a transmis un certain nombre d’exemplaires à usage personnel. Il se trouve qu’après en avoir distribué quelques uns, il m’en reste une dizaine.

Si certains sont intéressés, je peux vous proposer une sorte de « Vente Privée » et d’envoyer directement un exemplaire neuf et dédicacé aux 10 premiers.

Vous aurez même droit à une belle réduction (30€ au-lieu de 34.90) et si vous habitez en France, je me chargerai des frais de port.

Manifestez-vous ici par commentaire et je vous répondrai par e-mail (à l’adresse renseignée avec votre pseudo).
Note : par défaut les commentaires sont modérés a priori, il est normal qu’ils ne soit pas publiés directement.

Je précise que la transaction se fera via Paypal, ou au pire un chèque-cadeau Amazon.

livre "CSS3 pratique du design web"

Le livre « CSS3 Pratique du Design Web » bientôt disponible

Annoncé initialement en novembre, puis reporté à décembre puis janvier, le livre « CSS3 : Pratique du Design Web » devrait être disponible à la fin février 2015 si tout va bien.

Je suis mentionné comme étant co-auteur de cet ouvrage en compagnie de Hugo Giraudel, un développeur front-end expert en Sass extrêmement doué (et sympa) que je vous ordonne instamment de suivre sans délais. Hugo est notamment créateur de Browserhacks, de SassDoc, de Sass Guidelines et contributeur fréquent à CSS-tricks, Codrops et SitePoint.

Lire la suite