20 réflexions au sujet de « Compatibilité… »

  1. La citation est maladroite :
    Optimisé => clairement NON.
    Minimum fonctionnel => ça peut être demandé et facilement faisable : ça sera moche, pas confortable MAIS utilisable.

    Et histoire de troller : le Web ne se résume pas à Google/Apple/Twitter/Microsoft.

    1. Un minimum fonctionnel « facilement faisable » ? Pour des pages Web, c’est-à-dire du code CSS lisible par IE8, oui. Pour une application Web, c’est-à-dire du code JavaScript, non. IE8 c’est EcmaScript 3, une version d’un autre âge.

    2. Laisse tomber, cet article, comme ce blog ne sont que des poubelles qui ne servent qu’à faire tourner l’agence Alsamescouilles avec des formules de merdes et aucune recherche derrière. Le mec ne s’occupe même plus de son site.

      1. Oh, comme c’est mignon 🙂
        Merci pour ce commentaire qui à coup sûr va m’encourager à continuer à aider des cons comme toi, c’est sans aucun doute le meilleur moyen.

        Tu as raison, ces derniers temps je ne participe plus beaucoup à la communauté opensource, je ne partage plus de ressources et de connaissances.

        À part quelques petites choses négligeables bien-sûr :
        – quelques articles sur Alsacréations
        – knacss.com : le mini-framework CSS
        – mydevice.io : grosse base de donnée que je partage
        – goetter.fr/nav : des exemples de navigations responsive
        – quelques conférences (gratuites) où je partage certaines connaissances

        Bon c’est sans-doute pas grand chose par rapport à ce que toi tu fais pour partager tes connaissances.

      2. Rien à péter de tes conférences à 2 balles. Et je te dirais merci d’éviter les formules toutes faites à la « comme c’est mignon » avec moi.

  2. Comme je l’ai dit sur Twitter, ça dépend du contexte du projet (même si je défends le recours à la dégradation élégante).

    Je développe mon propos, en vous disant que, récemment, j’ai participé à un appel d’offre (non remporté) qui exigeait la compatibilité jusqu’à IE 6 ! Et ce n’était pas pour un commanditaire ayant une clientèle non négligeable en Chine, mais pour la refonte d’un Intranet d’un service public bien de chez nous.

  3. Pour des clients dans l’industrie, c’est juste impossible de ne pas supporter IE8 : encore 6-8% d’utilisateurs, il reste encore même du IE7…

    Sinon, comme Victor, dégradation élégante, et voilà.

  4. Uniquement se baser sur des chiffres globaux est-ce vraiment pertinent ? Dans le cas d’une refonte tu as certainement accès aux statistiques réelles des visites ou mieux des conversions, si IE8 est à zéro c’est bon tu peux l’oublier. Par ailleurs pour les sites marchands il est possible d’affiner les statistiques en ne retenant que les clients des régions ou pays réellement dans la cible (si on ne vise qu’un marché national ou européen on peut retirer tout l’international ou l’extra-européen, en général retirer Afrique et Asie fait chuter la part des vieux IE). En poussant la logique marchande plus loin c’est même le poids du panier qui devrait être pris en compte, on aurait alors une partie de réponse à la question : qui utilise encore IE8 ? Des personnes qui surfent depuis un réseau d’entreprise archaïque ou qui n’ont pas assez de moyens pour renouveler leur matériel tous les 5 ans…

  5. Il y a un point que je pense important à rappeler : on confond encore trop souvent notre client et les utilisateurs du site.
    L’entreprise de mon client est peut-être sur IE8, mais si 96% de visiteurs du site de mon client sont sur IE10+ c’est peut-être un critère plus pertinent à connaître, non ?
    Il est aussi de notre devoir d’éduquer et de conseiller nos clients et de leur expliquer que le « e » bleu ne signifie pas forcément « internet » #souvenirs

    1. Je te rassure, on y travaille d’arrache-pied !

      Si tu as une approche marketing : objectifs, analytics, toussa…, c’est encore plus frappant la différence « site pour le client » et « site pour les clients du client ». C’est très souvent contre-intuitif pour le client, seulement… ça marche.

  6. « C’est reculer que d’être stationnaire ».

    En mettant de côté le problème du contexte utilisateur qu’il faut parfois prendre en compte (Intranet d’entreprise qui tourne sous IE8 voir IE6), je pense que lorsque qu’un client investit aujourd’hui dans une plateforme web, il le fait dans une logique d’avenir.

    À la vitesse où va le web, si on doit faire l’impasse sur des technos modernes pour un petit pourcentage d’utilisateurs et qu’il faudra réinvestir sur une grosse factorisation d’ici 1an car ces utilisateurs auront migré vers des browsers récents… je pense que dans beaucoup de cas la question doit se poser.

    Je pense aussi qu’il est important de faire comprendre à l’utilisateur que son navigateur est obsolète. Et en lui offrant une expérience dégradée par rapport à son voisin et via une notification, on le pousse à comprendre l’importance de migrer.

    L’argument du matériel archaïque ne tient pas. Les browsers actuels sont encore compatible avec de vieux systèmes d’exploitation. Et il existe des OS léger qui tournent sur de vieilles configs. Regardez les stats du Sénégal par exemple… IE8 et 9 y sont bien moins présent qu’en France pourtant le parc informatique est souvent un recyclage de parcs occidentaux.

    Le problème de compatibilité va peut-être plus se poser avec les tablettes et smartphones chez les constructeurs qui ne proposent pas de mise à jour… sans oublier la difficile compatibilité avec opéra mini.

  7. Personnellement, je bosse sur la refonte d’un site où je dois supporter IE7+.
    Pourquoi ? Et bien tout simplement parce que sur le site actuellement en prod, malgré le faible pourcentage de visites (IE7, c’est aux alentours des 1%), le chiffre d’affaire généré n’est pas forcément à négliger, même si les autres navigateurs font beaucoup plus.

    Honnêtement, ça m’agace de devoir encore supporter ces vieux navigateurs, mais bon pas le choix, on ne va pas cracher sur plus de 30k € par mois…

  8. Les sites Facebook, Google, Yahoo et Microsot fonctionnent toujours bien sous IE8 2 mois après la publication de cet « article ».

  9. Je vais devoir montrer cet article aux clients 🙂
    Sinon l’argument technologique peut marcher : auparavant je disais « responsive = oubliez ie7 » (rapport à bootstrap v3). Maintenant c’est « angular = oubliez le8 »

  10. Travaillant en SSII pour des grands comptes (banque, assurance, mutuelle…) français et internationaux, je peux vous certifier que la plupart du temps le parc informatique de ces boites sont sur des versions IE < 9. Et que l’évolution de ce parc est trèèèèèèès lente.

    Que ce soit pour le développement de site pour les clients du client ou pour des sites internes, comment voulez-vous convaincre le client si celui-ci ne pourra même pas tester et valider le site que vous allez lui développer.

    Il faut bien comprendre que dans ces boîtes là, les postes sont limités au navigateur qui est déployés par le SI (bien souvent MOA limité à IE sur leur poste; et DSI doivent RÉCLAMER l’installation des autres navigateurs).

    D’ailleurs, je suis persuadé que si le % de IE en France reste aujourd’hui encore très présent, c’est parce que les employés de ces boites utilisent bien souvent le navigateur de leur boulot à des fins personnelles (chez eux, les gens ont bien souvent installés un navigateur alternatif qu’un ami/parent/frère/enfant leur a conseillé).

    Donc OUI, dans mon cas, pour la plupart des projets sur lequel j’ai travaillé, les sites doivent fonctionner de la même manière sur IE8 (voir IE6) que sur les autres navigateurs.

Les commentaires sont fermés.